297251« Les motivations insoupçonnées à l’infidélité peuvent être nombreuses et surprenantes. Je donne aujourd’hui un aperçu de la psychothérapie d’une cliente que j’ai eu le bonheur de suivre durant trois ans, voilà plusieurs années. Quand Nathalie est venue à mon cabinet pour la première entrevue, à l’âge de 40 ans, c’était à l’insu de son mari, car elle ne voulait pas semer le doute dans l’esprit de celui-ci. Vous devinez peut-être qu’elle lui était infidèle. Elle était submergée de honte à ce sujet » (extrait d’un article d’Yves Dalpé, Le Soleil).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Catégories d’articles
  • Une erreur est survenue, le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.