Actualités

Les dys, quel problème?

« Lad ysl exie es tun trou bl espéci fiqued el’app renti ssaged ela lect ure. »

Cette première phrase peut sembler ardue à lire. C’est malheureusement ce que ressentent les enfants atteints d’un trouble d’apprentissage. Pour mieux comprendre cette problématique que vivent plusieurs élèves, ce dossier thématique propose des articles du RIRE, des recherches et des ressources sur la dyslexie et la dysorthographie.

Les assises de ce projet sont l’approche en santé, le plaisir d’être ensemble et l’approche du socioconstructiviste. Nos objectifs sont d’enrichir la relation parents-enfants ainsi que celle d’élèves-intervenants scolaires et communautaires. Favoriser les liens entre le scolaire et le communautaire ainsi que de soutenir et outiller les parents dans le développement des compétences parentales.

École – famille – communauté (2013-01)

Auteure : Nancy Hovington

Une recherche et un outil fort intéressant…et très facile!

Pourquoi ne pas favoriser le jumelage, le parrainage, le mentorat pour soutenir les jeunes décrocheurs?

À lire et à instaurer.

http://pulse.me/s/2PxUza

À la recherche du bon texte pour mes élèves

RIRE | 3 SEPTEMBRE 2014

http://pulse.me/s/2wiToR

Selon les recherches, plusieurs facteurs influencent le niveau de difficulté d’un texte. Sharon Murphy, professeure à la …

Read more

Nous avons vécu un bel événement collectif à la CSBE le 25 avril dernier. Tous ceux qui étaient présents ne peuvent plus dire qu’ils ne savent pas ce qu’il peut aider les garçons (et plusieurs filles assurément) à réussir encore mieux et en plus grand nombre! Des ateliers pertinents, nous laissant avec des propositions concrètes de travail et nous permettant de réfléchir encore et encore… Ce n’était qu’un début!

Quelques gentilles personnes ont accepté de faire un résumé d’un atelier de leur journée, me permettant ainsi de vous offrir ce recueil-résumé de la journée. Je vous partage leurs réflexions et je les remercie grandement.

Quelques projets naîtront certainement de cette journée et devant le succès et la satisfaction des participants, l’idée de répéter sur une autre thématique est semée. À suivre pour 2015…

Bonne lecture,

Actes et résumés du Colloque d’avril 2014

En lisant les fiches d’évaluation  des participants au Colloque sur la réussite des garçons du 25 avril dernier, il est facile de constater que ce fut un succès! Les services éducatifs de la CSBE, section du secondaire, ont frappé un coup sûr car les intervenants présents à l’école secondaire Veilleux ont tous apprécié leur journée de formation et d’information.

Des résumés des ateliers offerts seront diffusés sous peu et vous pourrez y lire les point communs sur les interventions à privilégier pour les garçons: fragmenter la tâche, établir une bonne relation au départ, accepter leur différence, même dans les productions ou travaux, partager le pouvoir de décision, viser l’économie de règles et informations mais surtout, surtout, utiliser les technologies le plus souvent possible!

Le conférencier invité, M. Thierry Karsenti, nous présente ces éléments et quelques résultats de recherches tout à fait signifiants. Cliquez sur ce lien pour accéder à la conférence qu’il nous a offert.

http://youtu.be/yz-V_DRbXq4

Bonne écoute et merci au super organisateurs!

La vie en ligne des jeunes Canadiens est plus branchée, plus mobile et plus sociale que jamais

 

http://habilomedias/jcmb
Téléchargez l’infographique La vie en ligne!

 

Ottawa, ON (le 22 janvier, 2014) – Selon une nouvelle étude menée par HabiloMédias, les enfants et les adolescents canadiens sont plus connectés au monde en ligne que jamais grâce à une variété d’appareils portables et sont plus connectés les uns aux autres grâce au réseautage social. Les garçons et filles vivent différentes expériences en ligne, mais Internet demeure une excellente source pour la recherche d’information, le divertissement et la socialisation chez les jeunes Canadiens.

 

Dans le cadre de son étude Jeunes Canadiens dans un monde branché, HabiloMédias a effectué un sondage auprès de 5 000 élèves dans les salles de classe d’un bout à l’autre du pays à propos de leurs comportements sur Internet et de leurs attitudes à son égard. Le premier rapport tiré du sondage, La vie en ligne, examine la façon dont les jeunes accèdent à Internet, leurs principales activités et leurs sites préférés, leur attitude à l’égard de la sécurité en ligne, les règles à la maison sur l’utilisation d’Internet et leur volonté de se déconnecter.

 

L’un des changements les plus importants survenus depuis le dernier sondage en 2005, est la prolifération des appareils mobiles, tels que les tablettes, les téléphones intelligents et les lecteurs MP3, qui procurent aux jeunes un accès constant et souvent non supervisé. L’autre grand changement concerne la croissance du réseautage social, même chez les enfants trop jeunes pour s’inscrire à ces sites; un grand nombre des sites dominant maintenant la liste des 10 sites préférés des élèves – Facebook, Twitter, Instagram, Tumblr et Minecraft – ne faisaient que se pointer à l’horizon ou n’existaient pas encore en 2005.

« Nous avons été surpris par la popularité du réseautage social, surtout chez les plus jeunes, a déclaré Jane Tallim, codirectrice exécutive de HabiloMédias. Bon nombre de ces activités prenant place sur des appareils portables et le nombre de règles familiales concernant Internet étant en déclin, il existe une nécessité pressante pour les parents et les enseignants d’éduquer les jeunes à propos de la socialisation et du partage en ligne ».

Les principales conclusions :

  • Trente-deux pour cent des élèves de la 4e à la 6e année possèdent un compte Facebook et 16 % ont un compte Twitter, même si ces sites sont limités aux utilisateurs de 13 ans ou plus.
  • Les filles sont nettement moins susceptibles que les garçons de voir Internet comme un endroit sécuritaire.
  • Les élèves ont moins de règles à la maison qu’en 2005 sur ce qu’ils peuvent faire en ligne, mais il existe toujours un lien étroit entre la présence de règles et l’adoption de comportements à risque.
  • Les élèves aiment rester connectés : plus du tiers d’entre ceux possédant leur propre cellulaire affirment qu’ils dorment avec leur appareil. Parallèlement, plus du tiers s’inquiètent de passer trop de temps en ligne.
  • Un élève sur six s’est déjà déconnecté afin d’éviter quelqu’un qui le harcelait.

 

Pour consulter La vie en ligne, des images infographiques et un diaporama, visitez habilomedias.ca/jcmb.

Suivez la conversation en utilisant le mot-clic #JCMB.

 

 

 

Un peu de lecture et de prudence?

Bonne rentrée et bonne lecture!

Au fur et à mesure que la technologie se perfectionne et que le nombre d’utilisateurs augmente, les risques se multiplient. Au-delà des virus, se posent les questions de la sécurité des enfants et des adolescents en ligne, de la protection des données personnelles et de la fiabilité des réseaux et des applications mobiles. Comment les internautes québécois gèrent-ils ces risques?

 Les nouveaux défis de la sécurité en ligne au Québec