Intégration de TIC en science et technologie…

Je me suis amusé à examiner l’intégration des TIC dans les différentes disciplines de ma commission scolaire. J’ai été surpris lorsque j’ai remarqué qu’au deuxième cycle c’est en mathématiques qu’on intègre le plus les TIC.

Il ne s’agit pas d’une intégration spectaculaire utilisant l’ordinateur, des outils multimédia et de nombreux périphériques. Il s’agit seulement d’amener l’élève à utiliser sa calculatrice graphique pour résoudre différentes situations mathématiques. C’est simple, mais presque que tous les enseignantes et enseignants de mathématiques du deuxième cycle le font.

Je me souviens, il y a une dizaine d’années, des réticences des enseignantes et enseignants de mathématiques à utiliser cette technologie. Je me questionne sur les facteurs qui ont amené les enseignants à effectuer ce changement.

Voici mes hypothèses:

1. L’utilisation de la calculatrice graphique est fortement conseillée voir même prescrite dans le programme d’étude de mathématiques.
2. La technologie est à porter de main en quantité suffisante.

Est-il possible d’amener ce changement en science et technologie?

Je me suis amusé à lister les tâches intégrant le TIC réalisées par un scientifique ou un technologue:

Le scientifique et le technologue utilisent les nTIC dans les contextes suivants :

Planification et gestion de projet :

Logiciel de gestion de tâches et d’agenda électronique

Conceptions graphiques

CAO-DAO 2D-3D

Cueillette, traitement et analyse de données

Sondes et interface
· Collecte de donnée (chiffrier, base de données)
· Programmation du traitement des données en vue de l’analyse, (chiffrier, base de données, logiciel statistique, logiciel de traitement mathématique, langage de programmation quelconque)
· Représentation des données et des données traitées (chiffrier, base de données, grapheur)
· Modélisation

Automatisation

Simulation
· Logiciel spécialisé (brigde designer, Edison, Crocodile physique, Crocodile chimie, Les automatismes,)

Communication du savoir

· Éditeur mathématique
· Traitement de texte
· Logiciel de présentation multimédia (PowerPoint)
· Courriel
· Publication web.
· Base de données en ligne
· Base de données bibliographiques
· Bibliothèque virtuelle
· Publications électroniques

Est-il envisageable de prescrire quelques unes de ces intégrations des TIC dans le programme de science et technologie ou d’applications technologique et scientifique au deuxième cycle?
.

Lien Permanent pour cet article : https://se.csbe.qc.ca/etienne/2004/10/28/intgration-de-tic-en-science-et-technologie/

(1 commentaire)

1 ping

    • Pierre Lachance on 30 octobre 2004 at 18 h 00 min
    • Répondre

    Bonjour,

    Intégrer les TIC impose un choix par l’apprenant, non une obligation à utiliser un outil.

    Il y a déjà une prescription dans le programme:Compétence transversale: Exploiter les technologies de l’information et de la communication

    La calculatrice graphique est elle utilisée ailleurs que dans nos écoles québécoises (lire marché du travail)?

    Bye.

  1. Le bric-à-brac d’un CP en Beauce… » Intégration de TIC en science et technologie
    Étienne se pose quelques questions ici: Le bric-à-brac d’un CP en Beauce… » Intégration de TIC en science et technologie

    Voici quelques réponses brèves:

    1) Intégrer les TIC «impose» un choix par l’apprenant, non une obligation à utiliser …

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.