Gestion de classe – OI

L’usage de la violence dans les relations interpersonnelles préoccupe de
plus en plus la société, puisqu’on connaît davantage les conséquences
entraînées, à court et à long terme, chez les victimes et, plus indirec –
tement, chez les témoins. Cette violence manifestée en milieu de travail
constitue une entrave sérieuse à la qualité de vie des travailleuses et des
travailleurs dans l’exécution de leurs fonctions. De fait, le personnel de
ces milieux exprime toujours plus d’insécurité par rapport aux multiples
formes de violence auxquelles il peut être exposé.
Ce guide s’adresse aux travailleuses et aux travailleurs du réseau de
l’éducation et a pour but de les sensibiliser au phénomène de la violence
dans leur milieu. Ainsi, tout le personnel de l’éducation est concerné,
à savoir le personnel enseignant, professionnel et de soutien de même que
les membres de la direction.
Comme des facteurs individuels, collectifs et organisationnels peuvent
influencer la probabilité qu’on soit victime de violence dans le milieu de
l’éducation (Steffgen et Ewen, 2007), ce guide propose des moyens pour
prévenir et pour intervenir lorsqu’il y a manifestation de violence, et ce,
tant sur le plan individuel que collectif.

guide très bien fait !

http://www.lacsq.org/fileadmin/user_upload/csq/documents/documentation/violence/guide_prevention_violence_novembre_2011.pdf

Les élèves TED? Les TDAH? La dyslexie? La gestion de classe pour tout ce beau monde? Vous avez des questions sur les élèves à besoins particuliers? Vous êtes un peu à bout de souffle et vous aimeriez voir comment les autres enseignants font pour s’adapter au nombre croissant de ces élèves qui apprennent autrement? Voici une présentation multimédia comprenant des vidéos, des grilles d’observations, des stratégies à développer pour l’enseignant et aussi des stratégies à développer avec l’élève.  (extrait du site internet Alexandrie FGA)

Catégories d’articles
  • Une erreur est survenue, le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.